Structure des études au Guatemala

Au Guatemala, l’année académique commence avec les inscriptions en janvier et se termine fin octobre avec les examens et proclamation des résultats.

Toutefois, les bulletins des étudiants boursiers ne parviennent parfois qu’un ou deux mois plus tard et les documents officiels universitaires ne sont remis qu’après 3 ou 4 mois (ce qui signifie que les parrains reçoivent tardivement la copie de ces documents).

L’enseignement officiel est gratuit, mais les élèves doivent payer tout leur matériel scolaire et leur uniforme obligatoire, ce que beaucoup de familles ne peuvent assumer.

Les enseignants des écoles officielles où les cours sont donnés en espagnol sont payés par l’état. Les écoles qui distribuent un enseignement bilingue (maya/espagnol) ont été créées  par différentes communautés mayas. Leurs enseignants, tous diplômés comme les autres, ne reçoivent qu’une aide  -approximativement : un demi salaire- de l’état et ce, malgré les clauses pluriculturelles incluses dans les accords de paix de 96.

Au programme officiel, les écoles mayas ajoutent des activités d’expression orale, en espagnol et en langue maya, ainsi que des activités techniques ou culturelles (musique, artisanat, histoire maya…).

Enseignement secondaire appelé « bàsico » : 3 ans

Il correspond à notre enseignement secondaire inférieur et peut être suivi, en général, au chef-lieu du canton en demi-journées de 5 à 6h.

Le coût est assumé par les élèves qui paient l’inscription, un minerval mensuel, les droits d’examens et d’autres nombreux frais (dont souvent le montant d’un uniforme obligatoire coûteux).

A cause de ces exigences économiques, ce niveau d’enseignement est très difficilement accessible aux populations mayas pauvres.

Il est aussi possible aux adultes de suivre l’enseignement primaire et secondaire inférieur par radio ou video et cours hebdomadaires du dimanche, mais en payant un coût assez élevé. Ce n’est possible que pour les étudiants qui travaillent et n’ont pas de charges familiales, ou qui jouissent d’une bourse d’études.

Enseignement secondaire supérieur appelé « diversificado » : 3 ans (parfois 4)

Il donne accès à une profession et à l’entrée à l’université.

Cet enseignement se donne le jour. Pour assumer leur subsistance, les étudiants pratiquent un petit boulot le soir, le WE ou pendant les vacances.

Mêmes sortes de frais (mais plus élevés) que dans le bàsico, mais comme ces écoles supérieures ne se trouvent, en général, qu‘au chef-lieu de la province, loin de chez eux, les étudiants doivent assumer souvent des frais supplémentaires de transport ou de logement.

Diverses options professionnelles :

  • Ecole Normale
  •      urbaine
  •      rurale bilingue
  •      régente ménagère (3 ans plus 1)
  • Comptabilité + informatique (ces 2 options représentent un coût supplémentaire important  d’où un surplus de bourse accordé par le SIG)
  • Comptabilité
  • Administration d’entreprise
  • Secrétariat
  • Technique
  •     Mécanique
  •     Electricité
  •     Dessin d’architecture
  • Baccalauréat en philosophie
  • Développement rural
  • Aide infirmière
  • Technicien de santé 
  • etc

(ces deux dernières formations qui durent 1 ou 2 ans après le bàsico, ne donnent pas accès à l’université)

Enseignement universitaire

Les cours se comptabilisent non par années mais par semestres (5 à 6 cours/semestre), sanctionnés par un examen à la fin de ceux-ci.

  • Le 1er niveau « técnico » (correspondant plus ou moins à nos candidatures) comporte 5 à 6 semestres.
  • Le 2nd niveau « licenciatura » (ou licence) comprend 4 à 5 semestres, plus la pratique ou stages, plus l’élaboration d’un mémoire (« tesis »), plus un examen « privado » très redouté car il porte sur la totalité de la matière de l’ensemble des études.

Il faut donc compter environ 6 ans pour une licence universitaire et 7 ans pour la médecine.

On peut distinguer 3 filières :

  • Les cours du soir (filière la plus fréquente) se donnent de 17 à 21h ou de 18 à 22h chaque jour de la semaine, Pour assumer leur subsistance, la plupart des étudiants, travaillent de 7 à 16h avant de suivre ces cours.
  • Les cours du samedi se donnent la journée entière pour les instituteurs qui désirent devenir professeurs dans l'enseignement moyen (6 semestres) ou terminer une licence en pédagogie ( 4 ou 5 semestres supplémentaires + examen « privado », voir ci-dessus). Beaucoup d’instituteurs mayas travaillant dans les écoles mayas suivent ces formations très coûteuses. Leur objectif est de pouvoir fonder des écoles mayas d’enseignement secondaire. Etant donné leur salaire mensuel réduit, leurs frais de déplacement, le coût élevé de ces études et le fait qu’ils ont souvent une charge familiale, le SIG a décidé de leur accorder une bourse.
  • Les cours diurnes
  •     La médecine (7 ans)
  •     Les dernières années d’ingénieur et de droit
  •     Le dernier semestre de stage pratique dans les autres licences

Les étudiants en médecine et ceux en dernières années d’ingénieur et de droit peuvent demander à leur Comité local un supplément de bourse car ils leur  est impossible de travailler pendant la semaine.


Le SIG

Contact

SIG (Solidarité avec les Indiens du Guatemala) SOLIDARITE INDIENS GUATEMALA
Rue J. Servais 10
5100 JAMBES BELGIUM
+32 (0)81/310859 (Anne Marie)
+32 (0)81/570273 (Christine)
amclamot@gmail.com, ChristineGillet2@gmail.com